Adoptez un Hérisson

Une grande opération Coteaux 21 pour passer au ZERO PHYTO !

Tous les articles
Évaluez cet article
(0 votes)

Vous avez loupé cette excellente présentation d' Arbres et Paysages d'Autan le 29 Septembre à St Geniès.

Et bien, avant de contacter directement l'association, jetez un coup d'oeil à la présentation qu'ils vous avaient préparé (cliquez ici).

Donc, si vous en avez marre de votre haie de résineux ou de laurières, si vous voulez des essences locales avec un développement maitrisé, contactez vite Arbres et Paysage d'Autan et pour 2,2€ du mètre linéaire (paillage compris), vous aurez une superbe haie.

On a testé et on aime ! Alors, parlez en autour de vous !!

Évaluez cet article
(0 votes)

Une des principales conséquences environnementales des manifestations collectives est la production de déchets, parmi lesquels l’utilisation de verres en plastique jetables et non recyclables (près de 50% des déchets en festival).

Un seul fût de bière utilise en moyenne 120 gobelets jetables en plastique. Un festival qui utilise 100 fûts de bière atteint une consommation de 12 000 gobelets jetables.

A moindre échelle, chaque petit événement festif (familial, associatif, concert, repas, mariage, anniversaire, etc.) produit son lot de verres plastiques, déchets non recyclables qui finit dans nos poubelles.

Que peut-on faire ?

Une association prête gratuitement des gobelets réutilisables en plastique dur ; il faut juste les rendre propre et sec.

Les avantages sont nombreux :

- un gobelet va resservir des dizaines de fois avant de partir à la poubelle :
- ils sont mutualisés et prêtés plusieurs fois localement
- il n’y a plus de déchets produits le jour de l’événement
- ils sont disponibles localement
- ils responsabilisent leurs utilisateurs qui doivent rendre les gobelets après usage

Pour que ça marche, il ne faut pas perdre de gobelets : la mise en place d’une consigne est un bon moyen pour les débits de boisson payants. C’est un moyen efficace pour abandonner l’idée du « jetable » au profit du « réutilisable ».

En pratique

Cette démarche s’adresse aux festivals, collectivités, associations mais aussi aux particuliers (mariages, anniversaires, fêtes de famille ou entre amis, etc.).
L’association Elemen’terre (basée à Sesquières) produit, gère et prête le stock de gobelets (mais aussi toute vaisselle réutilisable).
Si vous êtes intéressé, vous pouvez les contacter directement (http://www.elemen-terre.org ou 05 62 75 51 94) ou passer par Coteaux 21 ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 06.29.93.42.36) ou passer par le CLDD ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 05 34 27 52 97) qui pourrait à terme gérer un stock de gobelets sur la commune.

Une des principales conséquences environnementales des manifestations collectives est la production de déchets, parmi lesquels l’utilisation de verres en plastique jetables et non recyclables (près de 50% des déchets en festival).

 

Un seul fût de bière utilise en moyenne 120 gobelets jetables en plastique. Un festival qui utilise 100 fûts de bière atteint une consommation de 12 000 gobelets jetables.

 

A moindre échelle, chaque petit événement festif (familial, associatif, concert, repas, mariage, anniversaire, etc.) produit son lot de verres plastiques, déchets non recyclables qui finit dans nos poubelles.

 

 

 

Que peut-on faire ?

 

Une association prête gratuitement des gobelets réutilisables en plastique dur ; il faut juste les rendre propre et sec.

 

Les avantages sont nombreux :

  • un gobelet va resservir des dizaines de fois avant de partir à la poubelle : ils sont mutualisés et prêtés plusieurs fois localement

  • il n’y a plus de déchets produits le jour de l’événement

  • ils sont disponibles localement

  • ils responsabilisent leurs utilisateurs qui doivent rendre les gobelets après usage

 

Pour que ça marche, il ne faut pas perdre de gobelets : la mise en place d’une consigne est un bon moyen pour les débits de boisson payants. C’est un moyen efficace pour abandonner l’idée du « jetable » au profit du « réutilisable ».

 

En pratique

 

Cette démarche s’adresse aux festivals, collectivités, associations mais aussi aux particuliers (mariages, anniversaires, fêtes de famille ou entre amis, etc.).

L’association Elemen’terre (basée à Sesquières) produit, gère et prête le stock de gobelets (mais aussi toute vaisselle réutilisable).

Si vous êtes intéressé, vous pouvez les contacter directement (http://www.elemen-terre.org ou 05 62 75 51 94) ou passer par le CLDD ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou 05 34 27 52 97) qui pourrait à terme gérer un stock de gobelets sur la commune.

Mardi, 03 Juillet 2012 13:09

Cartables durables pour la rentrée 2012

Écrit par Ariel Lowezanin

Fournitures durables et recyclées à tarif préférentiel

Depuis 3 ans, l'association coteaux21 en partenariat avec « la souris verte » et Adom Diffusion vous propose l'opération "cartable durable".

Nous vous proposons de grouper nos achats de fournitures scolaires durables et recyclées et profiter ainsi de tarifs préférentiels
C'est aussi l'occasion de sensibiliser les enfants sur une démarche durable.

Nous ne touchons aucun intéressement pour la vente : nous souhaitons simplement vous faire connaître ces produits à des prix raisonnables.
Comment ça marche ?
Il vous suffit de passer commande via le site internet (cliquez ici) ou directement auprès des contacts de vos villages avant le 15 Août 2012.
Pour valider votre commande il vous faudra remettre au représentant Cartable durable de votre commune un chèque à l'ordre de ADOM Diffusion toujours avant le 15/08/11
Les fournitures seront disponibles auprès du représentant Cartable durable de votre commune  aux alentours du 25 Août

 

Les contacts

Saint Loup Cammas Saint Loup Cammas
Christine FRANCOULON
1 rue du rivalou,
31140 Saint Loup
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
06.72.08.51.42
Elise Le Gallic
12 impasse Malrigou
31140 Montberon
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
06 76 58 15 63
Pechbonnieu Lapeyrouse Fossat
Ariel LOWEZANIN
30 B route de Gratentour
31140 Pechbonnieu
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
06.58.21.21.08
Jean-Christophe ISAAC
9 avenue de castelmaurou
31180 Lapeyrouse-Fossat
05 34 27 52 97
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Lundi, 18 Juin 2012 18:14

RIO + 20ans: ce qu'il faut savoir

Écrit par eric peyrucain

Ces jours ci, vous allez entendre pas mal de choses sur le sommet de la Terre de l'ONU, 20 ans après le sommet de la Terre de 1992 définissant les fondamentaux du développement durable à l'échelle de la planète.

Vous risquez d'entendre beaucoup de chose (et leur contraire) sur le sujet. Afin de vous faire votre propre idée sur les enjeux (et ainsi tester nos médias préférés), n'hésitez pas à aller lire la synthèse qu'en a fait l'association 4D, très active sur le sujet du développement durable.

4D a été créée en 1993, après le sommet de Rio, afin de constituer un réseau citoyen pour la promotion du développement durable et le suivi des engagements pris par la France,comme par les autres états menbres de l'ONU

Vous apprendre plein de chose:
- la version 12 pages: cliquez ici
- la version 141 pages: cliquez ici

Alors, bon sommet .... à distance

Évaluez cet article
(0 votes)

Vendredi 1er Juin, Coteaux 21 avait proposé aux candidats de la 2ième circonscription de Haute Garonne de venir nous présenter leur projet de société, au cours d'une table ronde citoyenne. Un bon nombre d'entre eux avaient répondu présent: nous les remercions de leur disponibilité et de leur respect mutuel durant cette table ronde. Encore merci à la municipalité de Montberon de nous avoir accueilli.

Voici les notes de ce qu'ils nous oint dit sur les deux questions que nous leur avons posé. L'ordre d'apparition des candidats correspond à l'ordre officiel d'affichage tiré au sort en Préfecture. Merci d'être indulgent sur le style car nous avons pris les notes en séance. Bonne lecture en espérant que cela vous aidera dans vos choix.

1er question: Alimentation et santé
- entre Amap, grande distribution et agriculture intensive, quel est votre modèle de société pour disposer d'une nourriture saine et peu carbonée, respectueuse des hommes et de la terre ? Comment assurer le bien être des citoyens face à ces industries structurées autour de gros lobbies ?

2ième question: Energie et Economie
- Toute la croissance de ces dernières années étant directement liée à une énergie à faible coût, est ce que la croissance va rester le modèle de la prochaine mandature ? Devant la montée inexorable des prix de l'énergie fossile, quel est votre modèle énergétique et économique pour la société de nos enfants ?

 

La table ronde

Olivier LE COQ KROMWEL: Aliance Écologique Indépendante
- Alimentation: vraiment essentiel. Bien être durable pour tous. La santé passe par une bonne alimentation. Favorable aux circuits courts, aux AMAPS, au bio. Seulement 3% de bio aujourd'hui, volonté d'aller au-delà. Dépenses sur la santé: 200 milliards d'Euros. On s'occupe plus de la maladie que de la santé aujourd'hui en France. On a la possibilité d'agir, en particulier sur notre façon d’acheter. Si l’on fait attention à ce que l'on mange, c'est forcément mieux ! C'est une question de responsabilité de chacun.
- Énergie: pourquoi ne pas favoriser le développement d'énergies nouvelles car c'est faisable et utile. Le tout nucléaire n'est pas forcément la solution car il existe des modèles énergétiques ailleurs qui marchent. Comment veut-on orienter la société pour la suite car du point de vue de l’Alliance Ecologiste Indépendante, qui se place au delà des clivages droite gauche, il faut se concerter, il y a des solutions (comme au Danemark…) L’Alliance Ecologiste souhaite juste semer une petite graine afin que chacun devienne conscient de l’importance d’un nouveau modèle énergétique.
Il y a le PIB ; mais pourquoi pas le BEV (Bien Etre du Vivant), un nouvel indice mesurant la qualité de vie de notre pays (il n’y a pas que l’économie et la croissance pour juger de l’état d’un pays)
- Contre gaz de schiste
- Pour une Ecologie* éducative (*comprendre équilibre de notre écosystème appelé « Société ») : en favorisant le savoir être, on inculque à nos enfants des valeurs qui nous conduiront vers une certaine sobriété énergétique et une amélioration de notre société.

Françoise WEBER:  forces centristes
- Alimentation: nous sommes tous issus du monde rural. Le problème, c'est l'urbanisation uni tue le monde agricole qui n'a plus de voie pour parler. Le politique doit porter cette parole. Sur la 2ème circonscription, sur le quartier des Izard, il y avait des champs. Il n'y a plus qu'une ferme bio de 1,5ha ! Il faut réduire les circuits, créer des coopératives. La grande distribution à fait beaucoup de tord, en vendant des produits d'un peu partout sans avoir les mêmes règles dans tous les pays. Pour un commerce local qui fait travailler nos enfants. Il faut revoir au niveau urbain la place de l'agriculteur et revoir tout le côté distribution. Avec les coopératives, les prix ne seront pas plus chers. Il faut porter la parole de ces petits a l'assemblée. Il y a un changement à avoir
- Énergie: faut il cesser l'activité des centrales nucléaires ? Au centre, on pense qu'il fait les arrêter petit à petit, car cela représente 75% de l'électricité. Il faut le remplacer petit à petit par solaire,. ... Il faut remettre des primes pour inciter les gens pour mettre des panneaux solaires chez eux en faisant attention que les panneaux n'arrivent pas de Chine. Il faut un véritable débat car cela passe outre les partis politiques. Il faut inclure des experts autonomes. C'est un débat qui nous concerne tous. Oui, il faudra cesser petit à petit.
Contre gaz de schiste
- Remerciement à l'association pour avoir donné la parole.

Nicolas BONLEUX:  UMP

- Alimentation: hommage aux agriculteurs, ce sont des personnes qui traitent moins, qui font de l'agriculture raisonnée. Pour une acgriculture de proximité. Je ne suis pas un écologiste mais proche de la nature. Les agriculteurs français et espagnols ne gagnent pas du tout la même chose, donc si on veut réduire les coûts, il faudrait aider les agriculteurs à travers la PAC. Les trusts, cela existe. Inadmissible que l'on taxe les graines que sèment les agriculteurs. L'association Kokopeli à eu des procès car ils échangeaient leurs graines: ce n'est pas normal et i les ont gagné contre Beaumont. La grande distribution fixe les prix, les coopératives oui mais il ne faut pas devenir des grosses coopératives. Le foncier est aussi trop cher pour les petits producteurs.
- Énergie: Position UMP: dans la continuité du Grenelle, puis développer des filières vertes, la France doit faire partie des leader mondiaux de l'énergie verte. Le nucléaire doit continuer pour notre autonomie énergétique. Continuer à travailler vers les 23% d'énergie renouvelable, négocier pour une organisation internationale de l'environnement. Cela s'inscrit dans le très long terme. Travail sur les transports propres et plus efficace avec le grand emprunt. La France doit être une grande puissance industrielle et doit être un numéro un en énergie renouvelable. La croissance est une priorité, mais il ne faut pas mesurer que le PIB.
Pour gaz de schiste sous certaines conditions
- remerciement pour l'association pour avoir organisé. Les 5 dernières années ont poussé la France pour croître en respectant son environnement. Malgré les tempêtes qui ont secoué la monde, cela a progressé. Besoin d'avoir l'UMP représenté à l'assemblée

Bertrand MONTHUBERT: PS - Excuses de Mr BAPT responsable du groupe santé alimentation!
- Alimentation:
Le monstre de l'agriculture a enfin interdit le cruiser qui a des retombées néfastes sur la population humaine. Si on prend le coût total d'un type agriculture en regardant l'impact sur la santé. Le PS essayé de regarder le sujet globalement. Il faut encourager la ré localisation de l'agriculture, mais comment l'encourager ? Par la commande publique, par les cantines scolaires. Le fait de partager sur des bases claires avec un agriculteur doit être favorisé. Les Amaps oui. Tout cela doit se faire dans le cadre d'une PAC totalement rénovée, car elle favorise les gros vis à vis des petits qui essayent de faire de la qualité. Engagement du PS pour revoir la PAC pour qu'elle encourage les nouveaux modèles de production. Tout doit se faire dans une dynamique de progrès qui doit être au service du bien être humain et de la planète. La recherche doit être au service de ce progrès.
- Energie: la transition énergetique est fondamentale. On sait que l'on ne pourra pas se passer du nucléaire du jour au lendemain. Objectif de passer de 75% à 50% en 2025, en réduisant la consommation énergétique avant tout, en re-localisant la production agricole, manufacturière,. Un grand plan sur l'isolation thermique: 1 million de logement à isoler par an dans le programme du PS. Tarification differenciee de l'énergie et de l'eau: tarifs bas sur les besoins élémentaires, prix plus important pour les besoins secondaires. Développement d'énergies alternatives et contrôle public du nucléaire sur toutes ses étapes: Fukishima est en partie liée à la privatisation de la gestion des centrales. Le rapport stiglitz avait été interrompu car c'était un acte politique.
Contre gaz de schiste
- besoin de donner une majorité forte à François Hollande. Circulaire Gueant annule, c'est un progrès. Gérard BAPT a déjà mené des combats comme contre le mediator.important d'avoir un député aussi actif qui n'a pas peur d'affronter ces forces.

Michel LASERGE: FO

- Alimentation: un fondamental de la vie humaine. Chaque famille doit pouvoir s'en procurer. Combien ne familles n'arrivent plus à se nourrir convenablement. Dans les pays pauvres, cela prend un tour désespéré, ils passent 80% de leur ressources dans l'alimentation. Donc l'augmentation du coût de l'alimentation a un impact direct sur la santé des gens: 10 à 20 millions de morts de faim par an. La chute des prix qui ruine les petits agriculteurs, cela ne concerne pas ces trusts. Si les Amaps représentent une solution de sortie des trust, ce n'est qu'une petite production.techniquement impossible que ces petits producteurs fournissent tout. La solution: destruction de cette société, pour construire une société qui produit pour le bien et des hommes et plus des grands trusts. Besoin de choix conscients et réfléchis de la société
- Énergie: augmentation des prix du fossile, c'est lié à la spéculation par les pétroliers, qui resserrent la disponibilité de ces produits. Demain, on nous fera le même coup sur l'énergie nucléaire. Ce qui menace la planète, c'est l'organisation de la société qui gaspille et qui exploite les hommes. La course à la production, c'est le capitalisme qui le pousse. Pour aller plus haut, de nouvelles technologiques pour gagner plus d'argent. Pour LO, c'est la mise à disposition de l'humanité de toutes les ressources pour le bien être des gens. Pour le droit à la paresse, passer moins de temps au travail pour vivre, c'est à cela que devrait servir la technologie. Le problème, c'est l'organisation adhérente de la société qui est le maître maux ! IL faut arracher les moyens de production aux capitalistes, c'est le communisme. Pour le banques, ils font leur beurre sur l'endettement des pays.
Contre gaz de schiste
- les élections présidentielles avaient mis un couvercle sur la crise. On nous annonce pour les mois à venir une hausse du chômage. Revendication lutte pour les travailleurs, interdictions des licenciements, partage du travail, embauche de l'état sur des postes utiles à tous. Besoin de transparence des affaires par les travailleurs.

Cécile PEGUIN: EELV

- Alimentation: écologie de gauche= on pense aussi aux gens qui ne sont pas nés. Il faut savoir répondre aux besoins alimentaires de sa population. Manger est un acte social fort. On aime bien parler de bonne bouffe mais on a de la mal bouffe. Il faut sortir de la productivité. Il faut produire en respectant hommes et animaux. Notre consommation de viande n'est pas durable et ne correspond pas à nos besoins. Il faut restructure notre production en produisant local, circuit court, on ne devrait pas pouvoir faire de profits sur l'alimentation. 2500kcal est suffisant. En arrêtant les gaspillages de la grand distribution, il est possible de nourrir tout le monde. Favoriser circuits courts. Il faut fredonner du sens aux agriculteurs. Mise à l'écart des produits photo. Interdire la spéculation sur les denrées alimentaires. Il faut remplacer la pub sur les produits industriels, par des informations sur le lien entre alimentation et santé.
- Énergie: gaspillage aujourd'hui. Vision à long terme, se fixer un objectif long terme. Anti nucléaire de naissance. On pense aux japonais et aux Russes qui ont été délocalisés à cause des accidents. l'Allemangne à produit énormément de solaire. Les capacités de notre région sont exceptionnelles pour les énergies renouvelables. Il faudra aussi être sobre. Tarification progressive. Se libérer des énergies fossiles et nucléaire. Envisager une réglementation internationale. Investir dans la rénovation des bâtiments, cela fait de l'emploi. Coordonner les transports publics en privilégiant le rail en stoppant les projets pharaoniques. Réduire les vitesses de circulation, c'est bon pour la santé et l'énergie. Réduire la taille des voitures. Il faut arrêter de vouloir aller plus vite et plus l'un. Ralentir la vie permettra d'ouvrir la société aux personnes handicapées par exemple. Le nucléaire nous coûte très cher. La seule croissance dont on est sur, c'est le nombre d'habitant, mais on décroît les ressources. Il faut repartir autrement les richesses.
Contre gaz de schiste
- Heureux de l'élection de Hollande. Volonté de participation à cette nouvelle équipe. Il n'y a que 18% de femmes à l'assemblée. Pour changer la société, nécessité de coordonner des actions individuelles avec la mobilisation citoyenne et la décision politique.

Jean ALAMICHEL: candidat indépendant
- Alimentation: il faut penser à l'éducation. En 1945 on sortait 50 quintaux ha, on en sort 150 aujourd'hui. Il fait nourrir le monde pour avoir du pain, pour pouvoir se nourrir. Le bio, c'est bien mais est ce que tout le monde peut se le payer. Tout le monde peut faire son potager. Il ne fait pas ma,hier trop suc ni trop sale. Il faut faire du sport. Il faut se nourrir intelligemment. Il faut éduquer sur des vrais goûts et faire des vrais palais. Dans la région, des millions d'€ ont été investis pour irriguer. Est ce que les petits producteurs c'est rentable, je ne le sais pas. En nourrissant mieux les gens, moins de dépense pour la santé. Favorable à la grande distribution car il faut que tout le monde puisse manger. Il faut éduquer.
- Énergie: le nucléaire, il faut le garder car cela nous permet de vendre de l'électricité en dehors de la France. Cela a fait moins de morts que le Charbon. Les centrales des années 1970, cela marche très bien, par contre il faut se diversifier avec le photovoltaïque, avec l'éolien dans le Lauragais.  On dépense énormément d'argent pour aller travailler, on met 1h30 pour aller à Toulouse le matin. Le métro fait une croix: il faut maintenant faire une ceinture autour de Toulouse. Cela permet de réduire le stress, on dépense de l'énergie. À partir de St Jory, il faudrait faire une ceinture vers Villefranche de Lauragais. L'état ne peut pas tout, ne peut pas être l'état providence, il va falloir se prendre en charge. Au niveau ville, département et région, ils sont du même bord et ils ne sont pas capables de s'entendre. On va se recentre sur la famille et on va faire des économies. Complètement opposé aux bio carburants.
Contre gaz de schiste
- Candidature à l'inverse des grands partis pour participer à tous un anti clivage. Être écologiste, c'est une évidence.

Raphaël ISLA: parti pirate
- parti pirate pour le partage, pour les Amaps, pour les jardins potagers. Il faut apprendre que l'on ne peut pas avoir tout tout le temps. Il n'y a pas une bonne solution, il faut un peu de tout. Il faut pouvoir aussi se nourrir à bas coût. Il faut poussé l'état à prendre sa place dans la grande distribution pour faire concurrence aux grandes entreprises. Il faut éduquer pour une consommation plus éthique.
- Énergie: croissance quantitative ou qualitative: il faut faire la course à la meilleure dépense d'énergie. Pour l'isolation, c'est super important, beaucoup de progrès à faire. Énergie renouvelable, on pense aux grands champs d'éoliennes, on peut aussi faire des petites éoliennes dans son jardin en reliant les gens qui produisent. Idem pour le photo voltaïque. Des ressources très limitées. On voit bien le nombre de matériel qui disparaissent vite comme des appareils photos. Une ligne de métro circulaire dans les villes.
Contre gaz de schiste
- remerciement de Coteaux 21, cela a permis de rencontrer les autres candidats.Félicitation de la municipalité par une mise à disposition des données de la municipalité pour tous les citoyens. Pour le partage de la culture et du savoir, contre les monopoles et les brevets abusifs. Égalité avec le mariage pour tous.

> - Énergie: pourquoi ne pas favoriser le développement d'énergies nouvelles car c'est faisable et utile. Le tout nucléaire n'est pas forcément la solution car il existe des modèles énergétiques ailleurs qui marchent. Comment veut-on orienter la société pour la suite car du point de vue de l’Alliance Ecologiste Indépendante, qui se place au delà des clivages droite gauche, il faut se concerter, il y a des solutions (comme au Danemark…) L’Alliance Ecologiste souhaite juste semer une petite graine afin que chacun devienne conscient de l’importance d’un nouveau modèle énergétique.
> Il y a le PIB ; mais pourquoi pas le BEV (Bien Etre du Vivant), un nouvel indice mesurant la qualité de vie de notre pays (il n’y a pas que l’économie et la croissance pour juger de l’état d’un pays)
> - Contre gaz de schiste
> - Pour une Ecologie* éducative (*comprendre équilibre de notre écosystème appelé « Société ») : en favorisant le savoir être, on inculque à nos enfants des valeurs qui nous conduiront vers une certaine sobriété énergétique et une amélioration de notre société
Samedi, 26 Mai 2012 17:48

Réservez votre soirée du 1er Juin

Écrit par eric peyrucain
Évaluez cet article
(0 votes)

Dans quelques jours, nous allons repasser devant les urnes pour voter pour les législatives. Comme vous le savez, depuis des années, l'objectif de Coteaux 21 est de vous proposer des actions simples qui ont un impact vis à vis des enjeux liés au développement durable: et quoi de mieux que les élections pour faire une action simple... et nous l'espérons efficace.

Non, nous n'allons pas vous dire ce qu'il faudra voter ! Nous avons simplement proposé aux candidats aux législatives (2ième circonscription) de se réunir le Vendredi 1er Juin à 20h30 à la salle des fêtes de Montberon pour une table ronde (merci encore à Thierry Savigny pour son accueil). Nous avons déjà l'accord d'un bon nombre des candidats et nous sommes en train de contacter les derniers.

La règle du jeu est simple: Coteaux 21 va poser 2 ou 3 questions aux candidats en début de semaine prochaine avant la table ronde. Vendredi soir, ils auront ensuite quelques minutes sur chaque question pour vous expliquer quelles sont leurs valeurs et leurs projets par rapport à ces questions, quelles lois ils sont prêts à pousser et sur quelles lois ils engageront le débat. Quelques questions seront ensuite possibles depuis la salle.
Nous n'avons pas souhaité de débat entre les candidats afin que le message de chacun soit suffisamment clair et précis, le tout dans une ambiance sereine et conviviale.
Nous pourrons prolonger les débats autour

Voilà, nous vous proposons donc ce moment unique de citoyenneté ouvert à tous, une grande première ! Nous espérons que vous serez au rendez-vous. N'hésitez pas à en parler autour de vous.
On compte sur vous!

L'association Coteaux21

Les statuts de l'association coteaux21 (cliquez sur le lien)

Le bulletin d'adhésion (cliquez sur le lien)

Comment participer

Publier des articles, animer des ateliers, proposer des sujets, des thématiques...
contactez nous

Qui sommes nous ?

Débuté en 2006 par une poignée de citoyens, l'association regroupe aujourd'hui de très nombreuses familles désirant agir pour un futur plus soutenable, sans attendre que tout vienne d'en haut.